Partagez avec vos amis

Le Cameroun a pris part à la cérémonie de la relocalisation controversée de l’ambassade des États-Unis en Israël de Tel Aviv à Jérusalem le lundi 14 mai. Douze pays africains étaient présents à Jérusalem pour la circonstance.

Par cet acte, le Cameroun se place donc du côté des Etats-Unis, alors que beaucoup de pays dont ceux européens et musulmans contestent cette décision de Donald Trump. Selon eux, on s’éloigne à petit feu d’une solution pacifique à ce conflit qui dure depuis des décennies.

En décembre 2017 au conseil des Nations-Unies, le Cameroun s’était abstenue lors du vote de la décision de Trump d’ériger une ambassade des USA à Jérusalem. Pour certains observateurs, ce changement de position est un moyen pour le président Paul Biya d’obtenir le soutien de la première puissance mondiale dans le conflit qui oppose le pouvoir de Yaoundé aux sécessionnistes.

Fait intéressant, durant cette cérémonie de délocalisation, le seul pays africain ayant voté la résolution des Etats-Unis, le Togo, était absent.

Les douze pays africains qui ont pris part sont les suivants: Angola, Cameroun, République du Congo, République démocratique du Congo, Côte d’Ivoire, Éthiopie, Kenya, Nigéria, Rwanda, Soudan du Sud, Tanzanie et Zambie.

Source: camerounweb.com

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here