Partagez avec vos amis

C’est désormais chose faite. Dr Samuel Sako jusqu’alors président par intérim de l’Ambazonie prend la tête de l’Etat virtuel. Sa prestation de serment a eu lieu hier mercredi aux USA. Dr Samuel Sako succède à Sisiku Ayuktabe enlevé et maintenu en prison par les autorités camerounaises.
Le pasteur de Maryland (Etats-Unis) avait été fait président par intérim le 5 février 2018.

Pour le camp acquis à la cause du nouveau président, Sisiku Ayuk a commencé à présenter des signes de rapprochement avec le régime de Yaoundé. Ce qui lui a valu de subir de la part du Conseil de la restauration un « impeachment » (suspension) le 10 juin dernier lorsqu’il a voulu remplacer tout le IG depuis la prison principale de Yaoundé où il est reclus. De plus, il a créé un autre IG appelé avec une teinte d’humour dans les milieux de la contestation anglophone « Kondengui IG ». Au cours de l’émission de ce 19 novembre 2019 sur ABC Amba TV, Chris Anu a révélé qu’au cours d’une réunion à la prison principale de Kondengui, Sisiku Ayuk Tabe a claqué la porte lorsque l’un des membres de son « IG » lui a demandé pourquoi a-t-il créé un gouvernement en prison, avait écrit le journaliste Michel Biem Tong.

Source: Camerounweb.com

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here