Partagez avec vos amis

Ainsi donc, le dictateur qui trône à la tête du Cameroun et s’y accroche comme un enfant aux seins de sa mère, a passé plus de 4 ans et demi à faire le globe-trotter, durant les 36 années de son règne inutile et sans fin.

Toujours flanque de son épouse bling-bling et d’une basse-cour familiale pléthorique, il a brulé plus de 100 milliards de nos francs, puisés dans les caisses publiques, fruits de dure labeur de prolétaires qui sont obligés de payer des impôts élevés pour entretenir ce train de vie du tyran tropical toujours plus vorace

Avec 100 milliards, le Cameroun pouvait

– doter chacune des 10 régions d’un hôpital de référence digne de ce nom à raison de 10 milliards d’investissement par région

– construire au moins 10 universités de haut standing

– construire au moins 500 lycées

– construire au moins 100 kms de route à 4 voies aux normes internationales

Chacun peut imaginer ce que ce pays pouvait faire avec 100 milliards

Pendant ce temps le Cameroun est devenu un pays pauvre très endette, classe parmi les plus corrompus au monde, et place sous ajustement structurel du FMI et de la BM qui l’ont placé sous redressement deux fois en moins d’une décennie

Quelles sont donc les retombées de ces voyages couteux sur l’économie du Cameroun? Rien! Yaoundé est toujours sous un rationnement drastique d’énergie et de l’eau. Les fonctionnaires accumulent toujours des arrières de salaires. Les Camerounais meurent toujours très nombreux sur les routes. Les gens meurent toujours faute de soin. Les amphis sont toujours crasseux, vétustes, violant toutes les règles de sécurité.

Le règne de Paul Biya est un terrible désastre
Au crépuscule des crapules, l’Opération Terminus devient la seule option crédible!

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here