Partagez avec vos amis

Pour mieux comprendre le phénomène des fusils nocturnes, il serait important d’avoir une idée sur leur conception et surtout comment on parvient à les bombarder sur les corps. Les fusils nocturnes sont conçus à base de reliques ou ossements humains. En effet, le spécialiste de la nécromancie négative combine les ossements humains avec certains éléments dont nous vous faisons grâce de la connaissance pour éviter la prolifération de ces engins de la mort, au travers des rituels spécifiques et parviennent à mettre au point des espèces de bombes destinées à pénétrer les corps subtils et désorganiser la protection du double éthérique ; d’où l’importance, de ne pas s’amuser avec le reste d’un mort notamment ses ossements.

Nous en voulons pour preuve la prescription faite par Jacob à savoir : « Jure de ne pas laisser mes restes en Egypte »; et dans nos sociétés, nous voyons comment la tribu des Bassa dans les région du Centre et de Littoral, après enterrement, gardent les tombes pendant un certain temps, sans oublier les Bamileke qui font le culte du crâne, en passant par les Catholiques qui vénèrent les reliques des saints dans des caisses vitrées lors de certaines processions. Les cibles des lanceurs de fusils nocturnes sont généralement des individus qui ont compromis leurs âmes et ont une hygiène de vie très peu recommandable, il s’agit généralement des escrocs, des mauvais vendeurs de terrain, des individus qui convoitent les richesses d’autrui « femmes, maris, biens mobiliers etc. » en un mot des personnes animés d’une cupidité indescriptible.

Lorsqu’on est négatif on active des énergies négatives et lorsqu’on est positif, on dispose de répulsion de toute énergie négative; d’ou la nécessité voire l’impératif où chacun de nous d’avoir une hygiène de vie saine. Les atteintes du corps physique qui reçoivent les décharges énergétiques des fusils nocturnes dépendent des incantations faites; on peut ainsi incanter pour les gaz nauséabonds, pour l’apparition des urines entre les cuisses d’une femme qui refuse les avances d’un homme, les coliques et vomissements pour ceux qui manges les repas copieux à côtés des âmes affamés, des migraines sévères, l’élévation exagérée de la température, le gonflement du paquet testiculaire et des yeux, la toux aiguë et sévère, la calcination des vêtements des individus imbus de leurs personnalité et plus grave encore la décomposition instantanée du corps physique.

Pour se prémunir de ces envoûtements, nous ne le dirons jamais assez, l’hygiène de vie basée sur la morale, l’éthique et la vertu est fondamentale lorsque vous êtes sain, nous voulons dire propre, la saleté s’éloigne de vous. Tout envoutement n’est qu’une saleté spirituelle, conçue pour empoisonner les âmes sales. Mais comme nous sommes Africains et adorons les écorces, voici donc quelques astuces :

– une feuille de roi des herbes, l’enfiler dans une poche tout au long de sa journée.
– Prendre un citron, l’enfiler avec quelques gousses d’ails dans la poche.
– S’oindre en permanence de l’huile de pulpe de palmiste associée à la cire du prunier et du « Ndong, poivre pimenté ».
– Eviter les querelles publiques, les discussions sans sens, bref tout entretien de nature à vous faire dégager de l’énergie de peur que celle-ci ne soit utilisée par les sorciers.

– Enfin lorsqu’on est atteint par un fusil nocturne, il importe de se rapprocher des spécialistes certainement pour des résultats probants car à chaque poison correspond un antidote qui existe toujours quelque part dans la nature.

Source: Le Soir n° 970

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here