Partagez avec vos amis

Nous apprenons que les chancelleries ougandaises et rwandaises se réjouissent et jubilent de la 
NOMINATION de Félix Tshilombo comme président au Congo. Que ses deux parrains Paul Kagamé et Yoweri Museveni se préparent à venir à Kinshasa pour cette nomination machiavélique ! A Réveil FM International notre position est claire, nous soutenons Martin Fayulu, le Président de la République élu. Le lundi 8 octobre 2018, Félix Tshilombo était à Kampala avec Yoweri Museveni, le dictateur OugandaisA Réveil FM International notre position est claire, nous soutenons Martin Fayulu, le Président de la République élu. C’est lui qui a gagné l’élection présidentielle du 30 décembre 2018. Nous soutenons la vérité des urnes, comme dans toute démocratie. Nous le défendons pour son combat, la traçabilité de sa lutte, ses valeurs et convictions mais surtout pour son amour pour le Congo et du peuple Congolais. Nous ne soutenons aucune structure ni parti politique. A la question que nous posons… Le Tutsi Power vient-il de gagner encore une bataille ? Après l’assassinat de M’Zée Laurent-Désiré Kabila au palais de Marbre en 2001, après avoir réussi à catapulter Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale sur le trône du Congo accompagné des massacres, tueries, viols, pillages des ressources par la soldatesque rwandaise avec 12 millions des morts…Sur le compteur de la République démocratique du Congo, c’est 20 ans d’occupation Ougando-Rwandaise, 20 ans d’humiliations pour le peuple congolais, 20 ans de massacres, tueries, viols et vols de nos ressources ! Félix Tshilombo est parrainé par Paul Kagamé, Hitler Africain et dictateur Rwandais et Yoweri Museveni, dictateur Ougandais.

freddy-mulongo-felixtshilombofaussaire-6

Le joufflu et roublard de Limeté, Félix Tshilombo est traitre et collabo !Voilà que nous apprenons par nos sources, après avoir diviser le peuple congolais sur le faux résultat annoncé par la CENI que Paul Kagamé, Hilter Africain et dictateur rwandais ainsi que Yoweri Museveni, le dictateur Ougandais se préparent à venir à Kinshasa pour la NOMINATION de Félix Tshilombo en tant qu’imposteur-usurpateur-Président de l’Udps et putatif à la tête du Congo ! Et que sans tintamarres ni trompettes, des rwandais et Ougandais jubilent dans des chancelleries rwandaises et ougandaises pour cette nomination de Félix Tshilombo, leur beau-frère, en lieu et place de Martin Fayulu Président élu! Du Machiavel ! Félix Tshilombo le Bizimungu congolais n’est pas uniquement le bouclier d’Alias Kabila , il est surtout le masque de Paul Kagamé et Yoweri Museveni qui peuvent continuer leur occupation de manière officielle. Félix Tshilombo est du pain bénit pour les deux monstres dans les pays des Grands Lacs. Lorsque les Congolais de Beni-Butembo seront tués par la soldatesque rwandaise, que dira Félix Tshilombo ? Rien ! Si les Ougandais tuent notre peuple à Bunia, Félix Tshilombo aura-t-il un mot à dire ? Rien. Souvenons-nous ! Lors de l’arrivée de l’Afdl en 1997, pour masquer l’occupation Ougando-Burundo-Rwandaise, certains commentateurs avaient même parlé à l’époque de la victoire africaine contre la dictature de Mobutu. Lors de la prestation de serment de M’zée Laurent-Désiré Kabila, le 29 mai 1997 au stade des Martyrs, après s’être attribué pratiquement tous les pouvoirs – exécutif, législatif et militaire – par décret-loi, Félix Tshilombo le joufflu de Limeté se souvient-il que les deux agresseurs, pillards et receleurs de nos ressources: Paul Kagamé et Yoweri Museveni étaient présents à cette prestation de serment. On connait la suite.

freddy-mulongo-kagame-3

Paul Kagamé, Hilter Africain et dictateur Rwandais !Le Joufflu et roublard de Limeté, Félix Tshilombo ne connait pas l’histoire. L’important pour ce traître et collabo est qu’il est placé comme Président sans avoir été élu. Il n’est pas légitime. Sans légitimité Alias Kabila n’a jamais bien gouverné le Congo, c’est sera pareil pour Félix Tshilombo. Les Congolais ne sont pas dupes. Un Président élu parle au nom de son peuple ! Un président putatif nommé parle au nom de ses actionnaires. Le peuple congolais s’est battu et a empêché le troisième mandat d’Alias Kabila pour les élections libres, démocratiques et transparentes. Et surtout n’est plus avoir à la tête du Congo, un imposteur-usurpateur Made Alias Kabila! Félix Tshilombo est un imposteur-usurpateur Made Kigali-Kampala ! Le 30 juin 2010, le défilé du cinquantenaire de l’indépendance de notre pays a débuté avec deux heures de retard par le simple fait que Paul Kagamé, Hitler Africain et dictateur Rwandais n’était pas encore arrivé. Il était encore à Kigali pendant que les autres chefs d’Etats et le couple royal Belge étaient déjà à Kinshasa et il fallait donc l’attendre. Cet invité d’honneur encombrant aux mains ensanglantées du peuple congolais.

L’occupation Ougando-Rwandaise au Congo a donc des beaux jours devant elle ! A Nairobi, lors de l’accord de CACH, entre Félix Tshilombo et Vital Kamerhéon, à l’ambassade de la RDC, des conseillers rwandais et Ougandais étaient présents. Le projet de Tutsi Power, avec des gros moyens permettre au corrompu, collabo et traître Félix Tshilombo de récupérer auprès de lui Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba pour mieux casser la résistance congolaise qui s’organise contre l’imposture de leur garçon de course! Fort heureusement la RÉSISTANCE CONGOLAISE ne dépend d’aucun acteur politique ni politicailleur ventriote ! Les RÉSISTANTS CONGOLAIS se battent et luttent pour un Etat de droit et une vraie démocratie en RDC, ils s’organisent sans recevoir les ordres d’un Manitou !Avec Lamuka, Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Mbusa Nyamwisi ont rejoint le camp de la patrie. Libres à eux d’y demeurer ou de s’en éloigner. La libération du Congo ne dépend pas d’eux ! La libération du Congo dépend de chaque Congolais et Congolais qui a pris conscience que la République démocratique du Congo est sous occupation. Les Congolais qui font déjà des marches Anti-Tshilombo à Paris, Bruxelles sont des hommes et femmes convaincus pour la cause du Congo. Félix Tshilombo et ses rwandais arriveront-ils à ce qu’ils entrevoient d’isoler Martin Fayulu, le Président élu ? La base de Fayulu, c’est le peuple congolais dans sa diversité, avec 450 tribus et sa diaspora. C’est une force énorme que les Rwandais ne peuvent pas acheter. Tout Congolais n’est pas Félix Tshilombo, corrompu, traître et collabo !

freddy-mulongo-courinternationaljustice-1

La Cour Internationale de Justice à La Haye en HollandeLe lundi 8 octobre 2018, comme beau-frère, Félix Tshilombo était en Ouganda pour rassurer Yoweri Museveni, le dictateur Ougandais qu’il fallait le soutenir à l’élection présidentielle pour enterrer le contentieux Congolo-Ougandais de 8 milliards USD. c’est en 2005 que la Cour internationale de justice (CIJ), basée à La Haye, a rendu son verdict dans l’affaire opposant la République démocratique du Congo (RDC) à l’Ouganda. Le plaignant, la RDC, accusait l’Ouganda d’avoir occupé son pays pendant cinq ans, de 1998 à 2003 et de s’y être livré à un pillage économique systématique. La RDC, qui exigeait de fait des dédommagements de près de 8 milliards USD, eu gain de cause. La CIJ a donné raison à la RDC, plaignante, en estimant que l’Ouganda était notamment responsable, entre août 1998 et juin 2003, de « l’occupation de l’Ituri », de « violation des lois internationales sur les droits de l’homme » en RDC, d’ »usage illégal de la force », de « pillages et d’exploitation des ressources naturelles » de la RDC, selon l’arrêt rendu en audience publique à La Haye, où siège la CIJ. L’ex-Zaïre, riche en or, en diamant et en bois, a été le théâtre d’affrontements impliquant des rebelles, des factions locales, des tribus et des pays voisins, dont l’Ouganda, entre 1998 et 2003. Le Rwanda et l’Ouganda ont envahi la RDC après le soulèvement en 1998 de factions armées qui voulaient renverser l’ancien président Laurent Kabila, soutenu par la Namibie, l’Angola et le Zimbabwe. Un cessez-le-feu a été conclu en 1999, et les forces ougandaises ont quitté la RDC en 2002. Cette guerre a fait quatre millions de morts, pour la plupart victimes de famines et de maladies. La RDC a porté plainte en 1999 contre l’Ouganda auprès de la Cour internationale de justice, l’accusant de violations des droits de l’homme et d’ »agression armée », et réclamant des dédommagements pour des actes de pillage et des destructions.Si l’Ouganda a été condamné pour ses crimes au Congo, le Rwanda y a échappé. Félix Tshilombo est cette marionnette que Yoweri Museveni et Paul Kagame placent à la tête du Congo pour que l’occupation Ougando-Rwandaise ne soient plus jamais condamnés. Des crimes monstrueux sont commis en République démocratique du Congo, des pillages énormes…Paul Kagamé et Yoweri Museveni, sont des criminels receleurs et ce sont les deux dictateurs qui parrainent Félix Tshilombo !Félix Tshilombo n’est pas légitime ! Comme tout pouvoir usurpé, il a sur son dos tous les Congolais qui ne croient pas à son élection et qui se battront jusqu’au bout pour la vérité des urnes.Par blogs.mediapart.fr

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here