Partagez avec vos amis

Un séminaire de deux jours a commencé hier dans l’optique de s’assurer de la maîtrise par tous du document.

Le projet de société du candidat à la candidature Cabral Libii, c’est 166 pages. Hier, dans une petite salle de réunion à l’Avenue Kennedy à Yaoundé, chacun des membres du staff du « Mouvement 11 millions» l’avait devant lui, soit ouvert sur son ordinateur soit sur support papier relié.

Afin que tous soient au même niveau d’information et surtout que chacun maîtrise les éléments de langage avant le déclenchement de la campagne électorale, toutes les grandes idées du projet de société sont discutées.

En présence de l’équipe de CT, l’échange a notamment commencé avec le cadrage étatique. Un concept qui englobe diverses questions dont la situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, le tribalisme ou la gouvernance. Sur la page du document de travail, chacun donne sa compréhension de la position du candidat.

Au bout du débat, Cabral Libii, venu après le démarrage, réexplique, dans une posture pédagogique ce qu’il conviendra de tenir comme discours devant les électeurs, les internautes ou durant les interviews avec les médias. Après cet atelier, un autre séminaire est prévu dès mercredi 1er août sur les techniques du porte-à-porte avec cette fois-ci les responsables régionaux et communaux du Mouvement.

Source: cameroon-tribune.cm

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here