Partagez avec vos amis

Compter du 8 juillet prochain, l’État du Cameroun va transférer progressivement certaines compétences à l’Unité opérationnelle de sûreté (ASU) de l’aéroport international de Douala. Il s’agit pour le cas d’espèce des services relatifs à l’inspection des passagers et de leurs bagages de cabine, le filtrage des personnes et des effets transportés, l’inspection des véhicules, les contrôles d’accès en zone de sûreté, etc.

Paul Assoumou Koki, le directeur général de l’Autorité aéronautique, explique que ce basculement de la mise en œuvre des contrôles à l’aéroport de Douala rentre dans le cadre du projet intégré d’amélioration de la sûreté sur les aéroports du Cameroun (Piasac). Toutefois, indique Mme Assoumou koki, en plus de leurs missions spécifiques de sûreté, la police et la gendarmerie nationale devront s’appuyer sur l’ASU en matière d’interpellation et de constatations des infractions de sûreté.

En outre, les fouilles additionnelles effectuées par les compagnies aériennes se feront désormais aux guichets uniques d’inspection/filtrage des passagers et de leurs bagages de cabine, situés à l’entrée des salles d’embarquement.

Source: investiraucameroun.com

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here