Partagez avec vos amis

Selon les premières informations recueillies par la rédaction de CamerounWeb , les populations autochtones de la ville de Sangmelima s’attaquent aux ressortissants du Noun. Une agression qui a entrainé la mort d’un jeune de Djatom moto-taximan serait à l’origine de cette révolte populaire.

On signale le saccage de boutiques et autres biens appartenant aux étrangers.

Les populations réclament la ‘tête’ du criminel qui serait en garde-à-vue au commissariat de la ville. On apprend aussi que le Commissaire Spécial a été molesté par les jeunes en colère.

Source: camerounweb.com

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here