Partagez avec vos amis

Sortis de Prison le 5 octobre dernier, l’homme politique et activiste Jules Raymond AMANA, communément appelé le ‘Général du chassement’ a réclamé devant la représentante du Ministre de la Justice, la libération de Paul Chouta, Sidick Sangou et autres.

C’était ce mardi au palais des Congrès de Yaoundé lors de la cérémonie du 10ème anniversaire du Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale en abrégé REDHAC.

Après son intervention, Jules Raymond AMANA a transmis à la représente du Ministre un document saisi dans lequel il a mentionné ces récriminations portant à la libération de Paul Chouta, Sidick Sangou et autres détenus à remettre au Ministre de la justice garde des sceaux, Laurent ESSO.

Dans le même document, Jules Raymond AMANA exige la démission du gouvernement du premier ministre Dion Ngute.

Ces assises qui se tiennent du 19 au 20 novembre 2019 connaissent la participation de plusieurs personnalités et autres organisations nationales et internationales dont les Nations Unies représentées par Michel FORST, le Réseau panafricain des Défenseurs des Droits Humains en Afrique représenté son Président du Conseil d’Administration Hassan SHIRE, la Commission Africaine des droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) représentée par sa Présidente Me Maïga SOYATA etc.

Il faut souligner que notre confrère Paul Chouta a été arrêté suite à une plainte de l’écrivaine Calixte Beyala qui l’accuse de l’avoir diffamé. Paul Chouta, qui séjourne depuis des mois à la prison centrale Yaoundé (Kondengui) est connu sur les réseaux sociaux pour son activisme. Son arrestation est considérée par plusieurs observateurs comme étant politique.

CamerounWeb vous propose la réaction de Jules Raymond Amana

Source: camerounweb.com

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here