Partagez avec vos amis

Les ministres Motaze, Nganou Djoumessi et Bidoung Mpkwatt sont auditionnés dans le cadre d’une information judiciaire sur les chantiers de la Coupe d’Afrique des nations.

Depuis plus d’une semaine, Louis Paul Motaze (ministre des Finances), Emmanuel Nganou Djoumessi (ministre des Travaux publics) ; et Pierre Ismaël Bidoung Mpkatt sont entendus pas des enquêteurs du Tribunal criminel spécial (Tcs).

Cette juridiction spécialisée dans les détournements de fonds publics et autres crimes économiques voudrait voir clair dans les marchés d’attributions des chantiers de la Coupe d’Afrique des nations, dont l’organisation pour l’année 2019 avait été retirée au Cameroun.

Selon plusieurs sources, les ministres cités supra sont entendus dans leur bureau par les enquêteurs du Tcs.

Une information, non encore confirmée, fait état de ce que le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh, autre acteur du dossier ; n’aurait pas encore fait l’objet d’une audition.

La construction d’infrastructures pour l’organisation de la Can 2019 (reportée à 2021 pour le Cameroun) a fait l’objet d’attribution de plusieurs marchés de gré à gré. Jusqu’ici c’est l’omerta sur les financements déjà engagés. Des experts évoquent plus de 1000 milliards Fcfa déjà décaissés pour cette organisation.

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here